Jeudi 12 février 2015

Encore une nouvelle crèche à Schaerbeek !

 

Ouvrir une crèche par an ! Tel était l’objectif que s’était fixé Michel De Herde, échevin en charge des crèches communales et Président de l’asbl Crèches de Schaerbeek, en début de mandature communale. Tout juste un an après l’ouverture de la crèche Castor, la crèche Galatea vient de voir le jour. « L’objectif que nous nous sommes fixé est ambitieux mais il n’est pas irréaliste. Nous respectons la promesse faite aux Schaerbeekois » rappelle l’échevin Michel De Herde.

 

Jusqu’ici, l’asbl Crèches de Schaerbeek gérait 10 crèches, 3 prégardiennats et une halte-accueil. Avec la crèche Galatea qui ouvre ses portes au 176 rue Gallait, le nombre total de crèches gérées par l’asbl est donc porté à 11.Toutes ces structures comptabilisent dorénavant un total de 543 lits, ce qui correspond à environ 680 enfants pris en charge.

 

La nouvelle crèche, qui voit le jour dans le cadre du contrat de quartier Navez-Portaels, est située à l’arrière d’un ancien hôtel de maître, en lieu est place d’entrepôts qui ont été totalement détruits. L’hôtel de maître accueillera les locaux du personnel ainsi que deux appartements destinés à la location. Les travaux ont été gérés par l’asbl RenovaS sur base d’un projet imaginé par l’Atelier d’architecture De Visscher et Vincentelli. « Le travail effectué est remarquable et il convient de remercier tout ceux qui ont pris part au projet. Grâce à eux les enfants pourront être accueillis dans des conditions optimales » estime Michel De Herde. « Ce projet n’aurait par ailleurs pas pu voir le jour sans le soutien de la Région bruxelloise qui a financé une large part du projet ».

 

Rendez-vous pris l’année prochaine pour l’inauguration d’un nouveau milieu d’accueil ! La crèche Cérès, située rue de l’agriculture, devrait en effet voir le jour dans le courant de l’année 2016.

 

Mercredi 14 janvier 2015

Education à la citoyenneté : du débat politique à la réalité. Schaerbeek prend les devants

Comme nous le savons, nos écoles accueillent des élèves qui sont autant d’individus.

 

Une des missions de l’école est d’en faire des citoyens. Le dire, c’est bien. Se donner les moyens d’éduquer à la citoyenneté, c’est mieux. Or, face aux propositions émises hier par différents partis politiques, la Ministre Milquet semble freiner des quatre fers en accusant même les partisans des cours de citoyenneté d’exploiter les événements français. On se croirait face à une bonne vieille Ministre PSC qui défend l’enseignement des religions…


 

Pourtant, l’urgence est là. Le monde politique ne peut plus rester sourd aux appels des citoyens qui exigent plus d’éducation, plus de prévention face aux idées barbares. Il est donc urgent de légiférer afin de permettre aux écoles de mettre en œuvre pratiquement des cours d’éducation à la citoyenneté.

 

C’est pourquoi Michel De Herde, échevin schaerbeekois en charge de l’Enseignement communal, soutient les demandes faites au Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin de mettre en œuvre rapidement le projet visant à remplacer une des deux heures de cours de religion ou de morale dispensés dans les réseaux officiels par  des cours d’éducation à la citoyenneté.

 

Pratiquement, dans l’enseignement secondaire, Michel De Herde propose que soit mis en place un cours de philosophie qui explique, apprenne et convainque que la Déclaration universelle des droits de l’Homme, qui serait le programme à suivre, est le socle de notre société démocratique. Seule son intériorisation par les élèves et l’adhésion à celle-ci permettront de consolider notre vivre ensemble.

 

Pour l’enseignement primaire, Michel De Herde propose qu’un cours d’éducation renforce le travail déjà accompli par chaque enseignant. Il s’agira d’inculquer les valeurs essentielles et les comportements adéquats peu ou prou acquis dans la sphère familiale.

 

Politesse, respect, égalité fille/garçon, antiracisme, lutte contre la violence, racket, harcèlement, liberté d’expression, déclaration des droits de l’enfant, solidarité, fraternité, … voilà les sujets qui devraient être officiellement au programme de chaque école primaire.

 

Michel De Herde, en collaboration avec les directions des écoles communales schaerbeekoises, a convoqué deux groupes de travail (primaire et secondaire) visant à mettre en œuvre ces cours dès septembre 2015, malgré l’espace réduit laissé par l’actuelle législation. Il espère que d’ici là le Parlement aura mis en œuvre les cours d’éducation, notamment à la citoyenneté, destiné à remplacer partiellement les cours de religion ou de morale. Sinon, nous le ferons quand même.

 

Lundi 1er septembre 2014

Bonne rentrée!

Voici venu le temps de la rentrée scolaire ! Cela concerne tous nos enfants et tous nos jeunes, mais également nos enseignants, le personnel encadrant, et toutes les personnes impliquées dans l’entretien des bâtiments scolaires. Nous souhaitions dès à présent remercier ces derniers et les encourager pour cette année qui commence.

 


 

Nous savons combien les autorités communales accordent de l’importance à l’enseignement car c’est la clé de la connaissance, de l’emploi, un pré-requis à la réussite des individus. Et l’empreinte politique est cruciale dans ce domaine.

 

C’est d’ailleurs aussi la rentrée politique. A l’heure où vous nous lirez, nous pouvons espérer que tous les gouvernements des différents niveaux de pouvoir seront installés. Que l’on approuve ou pas les majorités constituées, il est primordial que celles-ci soient formées rapidement et prêtes à rencontrer les défis d’aujourd’hui et demain.

 

Comme nous l’avons fait avec les gouvernements précédents, nous collaborerons au mieux avec ces autres instances car nous savons qu’un travail harmonieux entre tous les acteurs de l’enseignement est nécessaire.

 

Plus motivés que jamais, comme tous les enfants schaerbeekois, nous allons nous replonger dans le travail. Bonne reprise à toutes et à tous !

 

Bernard Clerfayt et Michel De Herde

 

Jeudi 15 mai 2014

L'école communale n°3 prend des couleurs!

L’inauguration de la fresque murale de l’école communale n°3 s’est déroulée ce vendredi 2 mai, à l’occasion de la fête de l’école. Dès 15h00, les élèves, les membres de l’équipe éducative, ainsi que de nombreux parents, s’étaient amassés sur le trottoir de la rue Rogier pour découvrir en primeur la fresque qui orne dorénavant le mur de l’école. Les participants, en particulier l’échevin de l’enseignement communal Michel de Herde, ainsi que les autres membres du collège présents, ont exprimé leur vif enthousiasme à l’égard de cette belle réalisation.

 

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 30